Quelques mots clés

Inch'Allah (si Dieu le veut) : exprime bien la fatalité orientale selon laquelle tout ce qui arrive, est l'expression de la volonté de Dieu.

Bokra (demain) : "Pourquoi faire aujourd'hui ce que l'on peut faire demain".

Maalesh (çà ne fait rien, tant pis, dommage) : valeur d'excuse.

El hamdulillah (je remercie Dieu) : car tout ce qui est bon et positif lui est dû.

Mabrouk (félicitations) - shokran (merci) - aywa (oui) - la'a (non) - il y a (fih) - il n'y a pas (mafish) - eau (maya).

Hadj: Pèlerinage que tout musulman est tenu de faire à la Mecque et à Médine, au moins une fois dans sa vie, s'il en a les moyens.

Felouque Petit bâtiment ayant presque la forme d'une galère. Elle étaient rapides et marche aussi bien à la voile qu'à l'aviron; elles sont rarement pontées; elles ont deux mâts 

Le Monde Arabe :

Mahomet (571-632) : Fondateur de la religion islamique. Né en 571 dans une famille de la Mecque. L'enseignement de Mahomet consiste à unifier les croyances qui divisent les peuples de l'Arabie. 

L'Islam : La doctrine prêchée par Mahomet s'appelle l'Islam (résignation à la volonté de Dieu), consignée dans le Coran. 

Le Coran : Publié en Arabe en 634, le Coran mélange les doctrines juive et chrétienne et les traditions orientales.

Les pratiques religieuses : Cinq obligations fondamentales :

* La profession de foi : on doit la réciter chaque jour à l'heure de la prière et au moment de la mort pour se voir ouvrir les portes de l'au-delà.

* La prière : elle a lieu 5 fois par jour (à l'aurore, à midi, vers 16h, au coucher du soleil et deux heures plus tard). Elle doit être faite nu-pieds, le fidèle étant tourné vers La Mecque.

* L'aumone légale : Elle représente en principe de 2,5 à 10% du revenu et est destinée à aider les plus défavorisés.

* Le jeûne du mois de Ramadan : obligatoire à partir de l'âge de 14 ans, sauf pour les femmes enceintes, les malades et les voyageurs (qui doivent le pratiquer à leur retour). L'abstinence s'étend à tous les aliments liquides et solides, à la fumée du tabac, aux parfums et à tout acte sexuel. 

Le jeûne dure de l'aurore à l'apparition de la première étoile. Le repas qui rompt le jeûne s'appelle "l'Iftar".

Du fait de la mobilité de l'année lunaire, le Ramadan commence avec 11 jours de décalage (en moins) d'une année sur l'autre. Il dure 29 ou 30 jours, auxquels il faut ajouter les 3 ou 4 jours fériés de l'"Aïd el-Fitr" qui clotûrent la période de jeûne. 

* Le pèlerinage à La Mecque : est obligatoire au moins une fois dans la Vie. Un voyage qui dure généralement deux semaines, mais au retour le pèlerin est auréolé de gloire et bénéficie  du titre de "hadj". Dans les village il est de tradition de peindre sur la façade du pèlerin, des scènes de son périple vers La Mecque.

* La circoncision : c'est une tradition en Orient (également pratiquée par les Coptes), mais la loi ne l'impose pas absolument. 

* Les purifications ou ablutions : le croyant ne peut accomplir aucun acte religieux sans être purifié.

* L'abstinence : les aliments prohibés sont la chair de certains animaux (porc, cheval, mulet, âne, éléphant), des carnassiers, des reptiles, ainsi que le sang et les entrailles de tous les animaux.

* La fête de l'"Aïd el-Hada" (ou grand Baïram) : c'est la "Fête du Mouton" qui commémore le sacrifice d'Abraham. Celui-ci, s'apprêtant à sacrifier son fils à Dieu, vit s'approcher de lui, à l'ultime minute, un mouton "envoyé du Ciel". Cette fête à lieu 70 jours après la fin du Ramadan. 

Les Coptes  :

Avant l'invasion arabe en 640, toute la population égyptienne était Copte. Aujourd'hui les coptes ne représent plus que 10 à 15%. La majorité d'entre eux (essentiellement des hommes) se fait tatouer une croix à l'intérieur du poignet. Les Coptes jeûnent plus de 200 jours par an. Même si toutes ces périodes d'abstinence ne sont pas respectées, certaines sont sacrées, comme la semaine avant la Pâque et celle avant Noël (qui a lieu le 7 janvier), durant lesquelles il est interdit de manger de la viande, des oeufs et des laitages. Le nom de Copte provient d'un mot dérivé de l'Egyptien ancien, qui signifie tout simplement "Egyptien". L'Eglise d'Egypte  ne reconnaît que l'autorité du patriarche d'Alexandrie. 

Les Mosquées

Le vendredi est le jour du rassemblement pour la prière collective. 

La première mosquée fut érigée à Médine par le Prohète Mahomet pour adorer Allah. 

La monnaie locale :  

est la Livre Egyptienne (L.E) qu'on appelle "guineh" en Arabe. Elle est divisée en 100 piastres.

L'Artisanat est encore bien vivant

* Les bijoux : l'Or et l'Argent sont très avantageux. Certaines pierres semi-précieuses viennent en partie d'Egypte comme la turquoise, le corail blanc, l'alexandrine et le lapis-lazuli. 

* Le coton : jadis le plus pur du monde.

* Les Papyrus : Une bonne adresse pour être sûr qu'ils soient vrais : Atlantis Papyrus. Vous serez accueillis par les très sympathiques Sylvie et Ramzy, qui viennent de créer un Site, pour pouvoir, au cas où vous auriez oublié d'acheter un Papyrus, où que vous soyez dans le Monde, passer votre commande. 

Voici son tél et son adresse : 386 04 19  Près des Pyramides : Atlantis Papyrus 26 Sharia Abou el  Houl ou Sphinx Street    Le Caire.

705-29.- Mosaîque Egypte L..jpg (130975 octets)

* Les tapis : en soie ou en laine, ces derniers sont souvent des représentations naïves de la vie quotidienne ou des paysages.

* La vannerie : corbeilles de toutes formes et tailles, grands plateaux nubiens, particulièrement décoratifs. 

* Le verre soufflé : les souffleurs de verre travaillent encore selon une méthode ancestrale. 

La cuisine Égyptienne 

est avant tout un mélange de nombreuses spécialités méditerranéennes (Turques, Grecques et surtout Syro-Libanaise). Deux grandes spécialités cependant : le "Foul", grosses fèves brunes longuement mijotées en ragoût et relevées d'huile, de citron et de cumin. Le "kochery", mélange de riz, lentilles brunes, macaronis, bouts de spaghetti, oignons frits, le tout arrosé de sauce tomate, quelques gouttes de sauce pimentée ou à l'aïl. 

LA VILLE DU CAIRE (16 Millions d'habitants)

Les Égyptiens qualifient toujours de "Mère du Monde" leur capitale, dont le nom "Masr", désigne aussi l'Égypte toute entière. Cette cité mythique est aujourd'hui la plus grande métropole du Monde Arabe et du Continent Africain.

Aujourd'hui comme hier, la ville grouillante de vie, fascine par ses mosquées, ses vieux quartiers, ses musées et le mélange dans le même lieu des trois civilisations - Antique, Chrétienne et Musulmane.

Il ne faut pas chercher à comprendre Le Caire. Il faut s'y plonger sans arrière-pensée, ne pas hésiter à s'y égarer sans retenue. LE CAIRE

LES SOUCKS :

L’AMBIANCE ENIVRANTE DES SOUKS DE KHAN EL KHALILI

La première réaction de tout photographe lorsqu’il se promène (lorsqu’il se noie plus exactement) dans les souks de Khan El Khalili, c’est de ne rater aucune occasion d’immortaliser des scènes que nous aimons qualifier

d’extra …………… ordinaires.

Mais lorsque le photographe développe ses photos, il aimerait pouvoir faire partager aussi ce qu’il a senti, c’est à dire les odeurs, et les odeurs dans les Souks vous enivrent, avant même que vous pénétriez dans les ruelles étroites, où à chaque pas vos sens sont mis en éveil. A commencer par les épices, comme pour mieux exciter vos sens olfactifs et mieux vous préparer à apprécier les autres odeurs qui vont vous surprendre, aussi bien agréablement, que désagréablement. Tout de suite après vient la senteur de la fumée des chichas. Elle est incontournable et captive à un point tel, que même les non-fumeurs se laissent séduire par elle et demandent à y goûter. Que les non initiés se méfient, elle n’est pas si inoffensive que l’on veut bien le dire. Après, ce sont toutes sortes de mélanges, composés à la fois d’odeurs de cuisine des charrettes ambulantes, auxquelles peut s’ajouter l’odeur du cirage du cireur de chaussures qui vient vous proposer de les faire luire, alors même que vous les jugez irréprochables. Vous faites quelques pas encore et là c’est une odeur de parfum qui vient vous titiller les narines. Vous avez le choix entre les parfums Égyptiens ou les parfums français, non plutôt des parfums français arrangés à la formule Égyptienne. Qui dit parfum, dit Femme et les Femmes Égyptiennes savent toutes danser la Danse du Ventre. Une photo vous donne un aperçu de ce qu’elles portent lorsqu’elles se produisent dans les spectacles. Cela commence toujours comme çà : une musique orientale très rythmée annonce son apparition sur scène. Elle entre toute scintillante de paillettes et de bijoux. Tous les regards se portent sur elle et que l’on soit Homme ou Femme, on est comme envoûté, charmé, séduit. Elle ne manque jamais de vous inviter à essayer d’en faire autant. Restons dans la brillance des paillettes, mais pour cette fois prendre le temps de nous arrêter aux vitrines des bijoutiers. Il y en a pour tous les goûts : Or, Argent, Pierres Précieuses, à vous de choisir. N’hésitez surtout pas à marchander, il est même vivement conseillé de le faire. Une pause thé (SAY) est la bienvenue maintenant pour terminer la promenade. Bien sûr on vous le proposera à la menthe. Et là, laissez vous aller à apprécier l’ambiance décontractée qui se dégage de cet endroit magique qu’est le SOUK DE KHAN EL KHALILI. Profitez en pour observer chaque détail. Tout mérite notre attention. Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut, bien d’autres senteurs, bien d’autres scènes surprenantes vous attendent.

VENEZ, REPARTEZ, mais une chose est sûre, VOUS REVIENDREZ.

AHLAN WA SAHLAN.

Welcome to ÉGYPT

BIENVENUE EN ÉGYPTE

Les Soucks  Memnon

Merci de me contacter : Droits d’auteurs - Copyright.   23/07/04     Haut Page  Page suivante